Miss Hyperacousie 2009

Posté le Mardi 20 octobre 2009

Miss Hyperacousie 2009, vous connaissez ?

Troisième tentative de rédaction d’un article depuis quelques semaines ! Ce n’est pas l’inspiration qui manquait, loin de là ! Mais juste une modification sonore qui est survenue dans mes oreilles, qui s’appelle Hyperacousie ! Cette charmante demoiselle, m’était totalement inconnue jusqu’au mois dernier. Elle est entrée chez moi par effraction et elle squatte depuis! J’ai bien essayé de la virer à coup de pompes dans le derrière, puis de l’éjecter à l’aide d’autres systèmes plus élaborés, mais elle résiste à tout. Elle est même très vite devenue fidèle : elle me suit dans tous mes déplacements. Le problème, c’est qu’elle est peau de colle ! Elle m’accompagne même sous la douche !!

D’abord, c’est qui Miss Hyperacousie 2009 ?

Je vais juste vous donner la définition de Wikipédia :

« L’hyperacousie résulterait d’un dérèglement du schéma auditif neuronal, suite à une lésion de l’oreille interne. Elle apparaît parfois après une exposition à un niveau sonore très élevé (concerts, discothèques, tir au fusil, chantiers…)… J’ai fait de la chasse aux caniches avec une 22 long rifles dans un immeuble en construction dernièrement !

Elle se caractérise par un seuil de tolérance au bruit anormalement bas ; certains sons ou niveaux sonores, qui ne sont pas perçus par les autres comme forts ou désagréables, sont vécus comme pénibles, voire douloureux. Le sujet hyperacousique présente par ailleurs une difficulté à échantillonner les sons: un faible bruit perturbe la perception d’un bruit pourtant plus fort. Ainsi, par exemple, il lui est difficile de suivre une conversation dans un environnement bruyant, comme un restaurant.

40% des sujets atteints d’hyperacousie souffriraient également d’acouphènes. Cette pathologie affecte de plus en plus de personnes, nos sociétés étant de plus en plus bruyantes. Il n’y a pourtant que peu de prévention pour enrayer ce phénomène de pollution sonore.

L’hyperacousie est une affection socialement handicapante. Le sujet qui en souffre est contraint de se protéger dans les environnements bruyants voire de les éviter, en cherchant à évoluer, dans la mesure du possible, dans un espace dont le niveau sonore reste modéré, même si cela lui est difficile, en particulier en ce qui concerne les citadins.

Les conséquences de cette pathologie peuvent être nombreuses : nausées, vertiges, douleurs neurogènes permanentes, céphalées, fatigue permanente, dépression, désociabilisation, tendances suicidaires…

Il n’existe pour l’instant aucun traitement ni aucune thérapie véritablement efficace, et cette maladie est mal connue par le corps médical. Etant rare, elle est de plus souvent mal comprise par l’entourage. »

Sympa Wikipédia non ?

Alors ? Elle est pas cool Miss Hyperacousie 2009 ?

Personnellement, je préfère Wonder Woman avec son short étoilé !

En ce qui me concerne, Miss Hyperacousie a débarqué sournoisement cet été. Elle a fait des approches en août pendant que je jouais les surfeuses hawaïennes sur les plages du Grand Crohot et de Messanges, mais je ne l’avais pas vraiment remarquée. Physiquement, elle n’a pas les attributs de Super Woman ! C’est plutôt le genre de nana insignifiante qu’on croise dans la rue, sans voir! Mais quelle vicelarde!

C’est en septembre, qu’elle m’a cambriolée les oreilles, la garce ! Je suppose que mon arrivée quotidienne à la piscine municipale lui a fait peur ! Elle a tout de suite perçu un danger potentiel pour les prochains JO de 2012 ! Surtout après mes cours assidus de plongeon à St Paul les Dax! Ma grâce naturelle pour le plongeon a un peu perturbé la piscine à débordement saintpauloise et profondément irritée Miss Hyperacousie ! « Et pi c’est tout ! ».

Les conséquences évoquées dans la définition de Wikipédia, je peux les confirmer, ainsi que mon ORL. En ce qui me concerne, certaines de ces conséquences ne se présentent pas tout à fait comme indiqué depuis que j’ai décidé d’être aussi sournoise que Miss Hyperacousie 2009 et de faire semblant d’être sa copine,  !

Pourquoi faire copain copine avec Miss Hyperacousie ?

Etant déjà myope comme une taupe !

En train de devenir sourdingue !

L’idée de faire une dépression, d’avoir des idées suicidaires et de me désociabiliser, en y réfléchissant bien…ça pouvait presque être sympa.

Bah dame oui ! Comme dirait ma grand-mère avranchine !

Vous avez l’air de ne pas y croire !

Imaginez que je pourrais alors, devenir un être fragile, une petite chose délicate, n’ayant que des bonnes excuses pour ne rien faire de mes dix doigts. On serait obligé de s’occuper et de se préoccuper de moi en permanence! Mon entourage serait dans l’obligation de ne faire que ce que je désire pour ne pas me contrarier, on m’achèterait tout ce que je veux…Je pourrais même me servir des idées suicidaires pour  accéder au poste suprême de Despote :

Épouse-moi ! Ou j’avale des Barbies tuerik !

Achète-moi un chat ou je me jette par la fenêtre !

Arrête la gratte ou je me pends au lustre !!!!!

J’ai commencé par demander un chat, sans prononcer de menaces de TS (Tentative de Suicide, c’est juste du jargon médical), avec des yeux humides tout de même ! La réponse ne s’est pas fait attendre : Rien ! Nada ! Whalou !

Arrêter la gratte ! Cela concerne particulièrement mon amant colocataire et guitariste. Pour l’instant, je ne l’ai pas réclamé pour diverses raisons, pourtant ce serait le summum du despotisme, je pourrais devenir la Fidel Castro de mon appart, mais :

Il n’y a aucun lustre chez nous !

Se pendre, ça doit faire mal!

Mon coloc va me rigoler au nez, mon degré de manipulation n’est pas encore assez élevé pour être crédible à ses yeux : il va m’acheter une corde et un lustre si je lui demande d’arrêter la guitare.

Par conséquent, j’ai décidé de faire copain copine avec Miss Hyperacousie 2009 !

Vous vous demandez ce que ça donne peut être ?

Mes oreilles sont maintenant obturées par du silicone, donc le bruit de la fourchette qui tombe sur l’assiette ne me déclenche plus de migraine à tomber par terre. En revanche, ma télé ne me permettant pas d’avoir le télétexte, je regarde les images en demandant par moment à mon amant « Elle a dit quoi là, Brie Hodge ? ».

Dans la rue, on ne me demande plus de cigarette ! On doit me le demander mais j’ai encore rien entendu de semblable.

Je peux ricaner bêtement dans le métro quand un troubadour des temps modernes vient chanter une ritournelle dans la rame au grand désarroi des usagers. Mais j’ai le mal de mer dans le métro, donc je ne ris pas trop longtemps tout de même.

En cours de psycho, j’ai l’air super concentrée. Comme je n’entends rien, je regarde la prof de psychopatho en me disant qu’elle n’a pas fait ses racines depuis au moins deux mois, que j’adore ses chaussures… et elle, elle croit que j’écoute attentivement…

Mais je me suis fait TIRER LES OREILLES par mon Directeur de Formation, et ça fait vraiment mal!

- Puisque tu n’entends pas ! Tu vas écrire !

- Un devoir sur les psychonévroses de défense et un autre sur la théorie de la séduction de Freud, la Neurotica !

Et on verra si après ça, tu concours toujours à Être Miss Hyperacousie 2010 !

Heureusement, question boulot, ça se présente bien avec Miss Hyperacousie!
Je suis bientôt riche ! Comme j’ai des oreilles bioniques, je vais reprendre la succession de Super Jaimie. Steve Austin m’a envoyé un mail. Il a besoin de moi, mais je n’ai pas encore négocié le salaire.

N’allez quand même pas penser que Miss Hyperacousie 2009 est devenue une véritable amie!

Un jour j’aurais sa peau à celle là…

 

orxataa @ 8:04
Enregistré dans Articles
Je hais les médecins !

Posté le Mardi 29 septembre 2009

J’avoue que mon titre est provocateur. Mais, c’est ce que je pense en 36 ans d’existence et de fréquentation des médecins, hôpitaux, cliniques, laboratoires d’analyses médicales…etc.

Avant d’être adulte et capable de prendre ma propre santé en main, c’est l’expérience de mes parents et de ce qu’ils m’ont retranscrit, puis ma propre expérience qui m’autorise à porter un jugement sur la pratique médicale aujourd’hui et d’avoir le sentiment, qu’en général, je haie les médecins !

J’imagine que beaucoup grincent des dents en lisant ces propos ! J’entends déjà les contre-arguments : « Oui, mais la médecine a fait beaucoup de progrès…blablabla….).

La médecine fait beaucoup de progrès scientifique, c’est tout à fait vrai ! On peut soigner des maladies aujourd’hui, qu’on ne pouvait pas soigner il y a encore 10 ans ! C’est vrai.

Mais, moi je vous parle de la pratique des médecins.

Un médecin, c’est quoi ?

Un médecin, c’est quelqu’un qui a fait des études très longues et très sélectives au départ. Son cursus, une fois que l’étudiant, futur médecin, aura réussi le concours d’entrée en faculté de médecine peut aller jusqu’à 11 ans. La première année sera à nouveau très sélective avec l’examen du PCEM1 puis au bout de 6 ans, l’examen national qu’on appelle l’ ex-internat.

Mais revenons à la pratique du médecin.

Dans notre pays, les médecins prête traditionnellement le serment d’Hippocrate !

Le serment que font les médecins et pharmaciens en France n’est pas le serment d’Hippocrate d’origine, même s’il en est inspiré. L’une des principales différences est que le serment d’Hippocrate interdit explicitement de pratiquer l’avortement, par exemple !

Il y a donc, le serment d’Hippocrate originelle en grec avec sa traduction littérale en latin et il y a sa traduction et réinterprétation pour être conforme avec nos modes de vie actuelle. Ce texte propose un cadre moral ou éthique pour l’exercice de la médecine. En France, il a été réactualisé en 1996.

Le serment d’Hippocrate n’a aucune valeur légale. Seule la législation et les codes de déontologie des ordres des médecins où ils exercent leur activité peuvent avoir une valeur légale. C’est avant tout un rite de passage !

Alors que vient faire Môssieur Hippocrate dans mon article ?

 

(Lire la suite…)

orxataa @ 8:00
Enregistré dans Articles
Comment guillotiner Un Service public en 2009 ?

Posté le Samedi 19 septembre 2009

Vous allez me répondre que la peine de mort n’existe plus en France ?

C’est vrai pour les personnes physiques, merci Mitterrand. Il n’a pas axé sa campagne sur ce sujet pour rien le Mimi.

Mais la peine de mort pour les personnes morales, c’est en vigueur ! Que la personne morale soit privée ou publique.

 Parlons donc un peu du service postal public !

Qui s’y intéresse vraiment en France ? Franchement, je me le demande !

Je ne suis pas postier, je râle comme tout le monde, quand je vais à mon bureau de Poste, situé à 1 mn30 de mon domicile. Mais n’empêche que je déplore les actions menées par le Groupe La Poste et le gouvernement pour se diriger vers la privatisation.

Vous vous demandez pourquoi ?

Je ne pourrais pas répondre à toutes vos questions, mais vous pouvez consulter le site : www. appelpourlaposte.fr et les interroger, ils vous expliqueront mieux que moi ce que signifie un service postal ouvert à la concurrence. Ils vous expliqueront au delà de ma vision peut être trop humaniste ou sectaire, ce que ça aura comme impact dans votre vie en tant que particulier, puisque une partie des services postaux sont déjà ouverts à la concurrence.

Ce que vous ne regarder pas parce que vous prenez la lorgnette du mauvais côté, c’est :

Comment ça va se passer pour la distribution du courrier dans des zones rurales, pour des personnes âgées qui ont encore le plaisir de voir leur même facteur depuis des années, la seule personne avec qui ils vont pouvoir tailler un bout de gras dans la journée!

Vous qui gueulez pour un oui ou pour un non sur l’imbécile qui vous répond à côté de la plaque au guichet, vous êtes vous demandez pourquoi ? Au moins une fois, ce guichetier vous emblait être imbécile ? Savez vous réellement ce que la personne derrière son guichet peut vivre au quotidien ?

Vous pensez vraiment que cette privatisation va tout changer dans le bon sens !

Que cette privatisation va régler tous les problèmes des entreprises, tous les problèmes des demandeurs d’emploi, tous les problèmes de vous, salariés du privé ! De vous, futurs retraités à 75 ans avec 30% de moins sur vos indemnités Retraite pour finir vos vieux jours ?…etc.

En fait, vous n’y pensez même pas ! C’est pourtant votre avenir ! Autant que ceux des salariés de La Poste !

Mais permettez moi de vous dire que c’est malheureux, cet individualisme ambiant. C’est catastrophique cette capacité à vous regarder le nombril et rester froid devant des choses qui pourtant vous concernent autant. Vos parents se sont battus en 68, vos grands parents en 36! Vous êtes pour une grande majorité, la génération des Jean Foutistes. je ne parle pas des Sarkosistes ou des UMPistes, ils sont black listés sur ce site. « Que ça soit clair entre vous z’et Moi » (Feu Elie Kakou)

Pour bien vous plomber le moral, je vous joins une photo tirée du journal Le Parisien de février 2008. C’est la copie de la lettre d’un ex postier qui s’est suicidé. Ça vous changera de France Télécom !

 A bon entendeur ! Salut !

 

 

orxataa @ 6:23
Enregistré dans Articles
Gérer son contrat EDF, GDF, SFR, Numéricable, Eau…à la FraMçaise en 2009

Posté le Jeudi 17 septembre 2009

Qui n’a pas parmi vous chaque jour, chaque semaine, chaque mois, chaque trimestre, peu importe le rythme au cours d’une année calendaire, dû passer 27 appels téléphoniques, bloquer une journée pour une intervention d’un technicien, payer des frais de déplacements inutiles.Bref ! Vivre avec  l’absurdité des opérateurs fournissant des services obligatoirement nécessaires pour vivre aujourd’hui en France ?

A moins d’habiter dans une yourte au fin fond du Morvan, coupé de la société !

Je voulais développer ce thème aujourd’hui, suite à une intervention rocambolesque hier, d’une salopette bleue que j’ai attendue toute la journée. J’avais  pris moult précautions, afin que cette intervention du technicien devant relever le compteur d’eau se passe dans les meilleures dispositions.

Après mes nombreuses expériences passées avec des salopettes bleues, je croyais être devenues le Cador de la relation avec les salopettes bleues !

Exemple de mon organisation tout terrain : L’intervention devant avoir lieu le 16 septembre 2009 à partir de 8h30. J’avais laissé un double des clés au gardien, si je n’étais pas là, un triple des clés au voisin, si le gardien n’était pas là et un plan du chemin amenant la salopette bleue au bureau du gardien scotché sur ma porte.

 

(Lire la suite…)

orxataa @ 9:02
Enregistré dans Articles
Le gouvernement essaie t’il de monter le privé contre le public?

Posté le Mardi 15 septembre 2009

Mais bien sûr!!!!!!

Si il y a quelques personnes sur ce site qui ne comprennent pas ma réponse, c’est que soit : elles sont naïves? Soit elles sont bourrées de préjugés et devraient réfléchir un peu, soit elles sont totalement fascinées par notre gouvernement actuel et là, c’est très grave! Passez donc votre chemin!

Aujourd’hui, sur Europe 1, Jean Marc Morandini dans le Grand Direct de l’info pose la question suivante aux auditeurs : Trouvez vous ça normal que le gouvernement souhaite vérifier les arrêts maladie des fonctionnaires sans les prévenir à l’avance? Ou pensez vous que c’est encore un moyen de monter les employés du secteur privé contre le secteur public!

Déjà, c’est quoi un fonctionnaire aujourd’hui? Un vacataire? un stagiaire? L’état est le premier fournisseur d’emplois précaires! Il faudrait peut être commencer par expliquer « Aux Idiots du Village », malheureusement de plus en plus nombreux, que le mot « fonctionnaire » est déjà largement stigmatisé; depuis longtemps utilisé de façon péjorative par les médias grand public et par « Les Idiots du Villages » représentant combien? 80% de la population! Non!!!!! Elle est commode la loi de Pareto!J’ai pas dit qu’il y avait 80% de cons, Attention!

Donc, les Micheline, Bernard et autres qui sont intervenus pour dire que : Si les fonctionnaires avaient un droit de carence équivalent au secteur privé, la Micheline en question, elle aurait pas perdu de l’argent et son boulot, parce que la pauvre Micheline a du diabète! Que Micheline postule dans le service public!!!! Qu’est qu’elle attend?

C’est bien connu? Qui est « fonctionnaire »? C’est Marie Thérèse l’Antillaise qui tricote toute la journée et qui part à 16h, qui prend 5 jours d’arrêt maladie pour acheter les fournitures scolaires de ses 7 gosses! C’est bien l’image (FAUSSE), le préjugé généralisé aux pays des Idiots du Village! Même les comiques reprennent cette allégorie, du fonctionnaire! Anne Roumanoff  fait très bien Marie Thérèse dans ses appels anonymes et ça marche!

Bien sûr que le gouvernement manipule le privé pour le monter contre le secteur public! On a déjà une législation du travail qui ne s’applique qu’au secteur privé! Dans le public, c’est beaucoup plus compliqué. On a des acquis sociaux contre lesquels se sont battus quelques générations avant nous! Qui s’est battus pour être « Fonctionnaires à tout prix »??? Tiens, c’est pas dans les manuels d’histoire? A croire que personne voulait être fonctionnaire avant! Que Un, Un seul Idiot du Village me disent si il sait comment est calculé la retraite d’un ancien « fonctionnaire »!  ….

« Ah bah oui,  mais les cheminots, ils ont la prime charbon! C’est honteux!! » D’abord, elle s’appelle plus prime charbon, ensuite, si La Micheline au diabète veut conduire un train : le week end, la nuit, se farcir des suicides sur les rails, commencer par conduire des trains de banlieue avant de conduire des TGV! Et bien vas y Micheline!!! On est tous derrière toi! Et on va tous faire cheminot! mais, je crains que tu sois morte de vieillesse avant de conduire le Thalys, surtout avec ton diabète!

Donc, nos chers Idiots du Village! Quand ils auront totalement adhéré à la politique de Diviser pour mieux régner! Qu’on pourra dire franchement que notre régime de la Pensée Unique (j’adore, encore faudrait il qu’ils pensent à droite, à gauche, en haut, en bas..) c’est un régime qui devient totalitaire, il se sera écoulé 20 ans et il n’y aura plus de service public, ni de Marie Thérèse depuis longtemps!

Moi, je m’en fous, je suis demandeur d’emploi du secteur privé! Et je veux pas de prime Salissure à la place de la prime Charbon! C’est trop cher payé!

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

 

orxataa @ 12:10
Enregistré dans Articles
Le business de la crise

Posté le Dimanche 13 septembre 2009


La crise, la crise, la criseimpossible de regarder le JT de 13h ou 20h, de voir un spot publicitaire, une émission, une couverture de magazine, de recevoir une newsletter sur son lieu de travail sans que le mot « crise » n’apparaisse à nos yeux, ou mieux, entre sans autorisation préalable, dans nos conduits auditifs !

La crise c’est quoi ? Je ne parlerai pas dans cet article des différents sujets qui ont été abordés pour expliquer ce phénomène économique et social. Je ne parlerai pas des banques, traders, augmentation du chômage, échec organisationnel et prouvé du pôle emploi, désespérance des demandeurs d’emploi… et pourtant, il y a de quoi dire et il y a de quoi voir !

Non, je vais plutôt parler du business engendré par La Crise car le malheur des uns fait le bonheur des autres. Nous sommes aussi dans une société ou : là ou on peut faire de l’argent, on en fait. L’éthique n’a pas sa place ou trop peu dans notre société !

D’abord : les émissions et magazines proposant des Astuces Spéciale Crise

Sans donner de nom d’émissions ou de magazines, vous en connaissez sûrement et je ne voudrais surtout pas leur faire de pubs gratuites !

Quelles sont les mécaniques marketing utilisées par ces supports pour faire recette :

Quelques exemples au hasard :

-         Réunir ses copines pour faire des échanges de fringues !!!

C’est oublier, une frange assez large de la population qui conserve les vêtements de l’aîné des enfants pour les faire reporter aux plus jeunes ou pour les donner dans la famille aux futurs enfants à naître ! Pratique courante des familles modestes ! Et, entre copines….lesquelles n’ont pas échangé leurs fringues depuis l’adolescence ???

-         Acheter certains objets d’occasion, aller à la brocante : même combat ! Les familles modestes ont adoptés ce mode de consommation depuis bien longtemps, pas besoin d’émissions ou de magazines pour leur faire connaître.

-         Bricoler, refaire sa déco soi même : C’est moins cher ! C’est à la mode depuis quelques années : on vend même des produits hors de prix pour vous aider à repeindre vous-même vos meuble avec un effet patiné car c’est tendance, trendy, cosy, diront certains !!!

-         Vous êtes une entreprise ? Faites une formation, participez à un séminaire ! Comment gagner de nouveaux clients en temps de Crise ! Apprenez à communiquer en temps de crise ? Comment faire du marketing avec 0 € de budget ? Comment mieux calculer votre retour sur investissement ?…il y en a beaucoup d’autres, je vous laisse les trouver !

Alors à qui s’adresse ce business de la crise en réalité ?

(Lire la suite…)

orxataa @ 8:48
Enregistré dans Articles
Suicide chez France Télécom

Posté le Mardi 8 septembre 2009

Vous avez tous entendu parler de ce suicide dans les médias?

Non?

C’est normal,  c’est tellement moins intéressant que de suivre heure par heure l’évolution incertaine de la grippe A ou la rentrée de Loana en psychiatrie à Juan les pins…

Alors pour vous informer ou vous remettre en tête ce drame du monde du travail, voici en substance l’évènement tel qu’il est publié sur un site internet lambda dédié aux victimes de harcèlement moral.

Sur le site de LCI, chaine d’information du groupe TF1….rien à cette date ! La dernière actu sur ce sujet date du 26 aout et concerne l’engagement de la direction de FT pour lutter contre le stress au travail : 

Info : La direction s’engage à lutter contre le stress

Alors voici les faits ! Je vous laisse lire ou relire le tout premier article de ce blog sur la souffrance au travail, si vous le souhaitez.

« Un employé de longue date s’est suicidé récemment, acte désespéré qui vient allonger la liste des précédents suicides.
La CFDT a décidé d’annoncer ce suicide plusieurs jours après l’acte afin de « laisser le temps au recueillement et à la réflexion ».
Ce syndicat dénonce les méthodes de management de l’opérateur, et voit un lien de cause à effet entre celles-ci et l’acte de cet employé. Celui-ci avait été représentant du personnel à la CFDT et avait siégé au CHSTC (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) jusqu’en 2007.
La centrale syndicale « évoque 2 conflits récents rencontrés par cet employé dans son environnement direct de travail, et qui ont pesé sur son geste », et met en cause « des procédures managériales (…) très individualisées, voire infantilisantes ».
Ces méthodes et des demandes telles que « améliorer son comportement », ont apparemment beaucoup déstabilisé et affecté cet employé, selon son entourage.
Le CHSCT de Lannion doit ouvrir une enquête sur les circonstances de ce drame.
Olivier Barberot, le directeur des ressources humaines du groupe, avait rencontré les délégations des six syndicats de France Télécom, qui dans une lettre commune au PDG, Didier Lombard, début août, avaient demandé de « prendre en considération » le problème de la souffrance au travail et des suicides de salariés, et d’engager des négociations sur le stress dès la rentrée.
La direction de France Télécom s’est donc engagée le 26 août à « l’ouverture rapide d’une négociation » sur le stress au travail au sein du groupe national. Cette négociation doit commencer le 10 septembre, notamment par des réunions sur le « stress au travail », prévues ce jour-là dans l’entreprise.
L’Observatoire du stress et des mobilités forcées créé par les syndicats SUD-PTT et CFE-CGC annonce que 3 salariés du groupe se sont suicidés durant l’été, portant à 20 le nombre de suicides depuis février 2008.
L’un d’entre eux, à Marseille, a notamment dénoncé dans une lettre sa « surcharge de travail » et un « management par la terreur ». »

orxataa @ 10:16
Enregistré dans Articles
Les fautes de français…

Posté le Jeudi 3 septembre 2009

Ce sujet me tourne autours depuis le début de l’été!

Parents, adolescents, adulescents, étudiants, managers, commerciaux, chefs de projets, traducteurs, rédacteurs, correcteurs, psy, profs…et autres! Vous êtes vous déjà posé la question mais pourquoi je fais régulièrement cette faute? Mais pourquoi est-il ou est-elle aussi nul(le) en orthographe, conjugaison, grammaire, syntaxe et tout ce qui fait que nos signes se transforment en mots censés avoir un sens? Sémiologie, sémantique  et tutti quanti???

J’ai commencé cet article en faisant un amalgame volontaire entre les lecteurs potentiels de cet article. Pourtant, chacun d’entre nous, par son patrimoine culturel, ses origines géographiques, son milieu social actuel,  le milieu social de ses parents, le fait d’être uni-linguiste ou polyglotte, la fatigue, le stress, l’écrit sur clavier, sur papier, la dyslexie, la lecture à l’écran, la lecture papier, le fait d’avoir appris le français en France à telle ou telle époque… et bien d’autres phénomènes font que nous faisons tous, plus ou moins, des fautes de français selon le contexte dans lequel nous nous trouvons au moment ou les mots sortent!

Illustration avec un cas clinique Mademoiselle Z : Née en France, Fille d’une mère française et qui a commencé à travailler à l’âge de 14 ans. La mère pas la fille! Mademoiselle Z a été nourri à coups de Bled, Bescherelle, dictées, punition de conjugaison. Sa mère était une championne de mots croisés, fléchés. C’était une reine du bon français, de l’accent grave et aigu. En bonne maman, elle voulait que ses enfants soient de bons élèves et les reprenaient toujours quand ils faisaient une faute de français. « On ne dit pas des Z’haricots, mais des Haricots! », « et le « s » à « des escargots », il est resté dans ton stylo? ». Le père de Mademoiselle Z, né en France, descendants d’obscurs espagnols de Grenade (descendants tabous et niés par Monsieur C lui même), aimait aussi les « copie moi 100 fois «  Je ne voleraiS plus de bonbons à la boulangerie »". Comment à cette époque, Mademoiselle Z pouvait elle respecter l’injonction paternelle tout en s’apercevant qu’il y avait erreur dans la punition infligée???

Mademoiselle Z a continué ses études, le collège avec le vocable barbare de son prof de français : COD, COI, verbes intransitifs, gérondif…le lycée, puis l’université, puis l’entrée d’un objet qui faisait bip, bip, bip avant un long biiiip pour se connecter à bas débit sur un réseau appelé Internet à partir du vieux Mac de ses parents dans les années 90.

Bref! En 2009, Mademoiselle Z passe ses journées de travail avec les doigts sur un clavier, tout en parlant à ses clients au téléphone, tout en répondant d’un signe de tête à son manager, et du pouce gauche à sa collègue qui lui dit de la rejoindre chez le Berrichon sur le Faubourg St Antoine, avec 12 fenêtres ouvertes sur son écran d’ordinateur, sans oublier les 9 ouvertes sur son ordinateur portable (bah oui pour aller chez ses clients, elle emmène pas son UC de 2 tonnes et son écran 22 pouces.) et son téléphone mobile qui lui affiche qu’elle a 4 nouveaux messages à 10h du mat! Entre deux réunions, une buziness review et une conf call, Mademoiselle Z, mets des « s » quand il n’en faut pas, les laisse sur le clavier à la droite du « q » quand il en faut et inverse la 3 et 4 eme lettres de son prénom à la fin de ses mails quand elle n’utilise pas la signature automatique.

Et vous? Pourquoi vous faites des fautes de français?

orxataa @ 10:41
Enregistré dans Articles
L’apprenti – tissage….

Posté le Jeudi 3 septembre 2009

En réponses aux très nombreux commentaires que j’ai reçus, dont les miens avec « test » « test » comme contenu, d’abord, je vous remercie, surtout le geek anonyme qui m’a gentiment notifié qu’il existe aussi le langage l33t. Je lui conseille de lire Le Journal du Geek, si ce n’est fait. Pardon!…Ah c’est fait! OK!!

Anonyme :

lol ! ya aussi le « l33t » comme nouveau language, c’est trop kawaii !

Pour des raisons d’apprenti-bloggeuse de ma part, vos commentaires n’apparaissent pas encore sur le blog, mais j’y travaille activement.

Donc, Merci à Elise pour son  ajout de bibliographie :

Elise a écrit:
Un livre très intéressant pour ceux que le sujet intéresse : « Conversations sur la langue française » de Pierre Encrevé  et Michel Braudeau.

 

orxataa @ 8:24
Enregistré dans Articles
Le français! Langue morte ou langue vivante?

Posté le Mardi 1 septembre 2009

C’était le débat de ce matin! A la radio! Laquelle, je ne sais plus! Le débat, je ne l’ai pas écouté. Incompatible avec mon emploi du temps. Mais je continue de me poser cette question : alors, le français? Langue morte ou langue vivante? Ce n’est pas nouveau comme sujet!

De mon temps, au collège, les langues mortes c’était le latin et le grec (ancien). Pour les linguistes, c’est beaucoup moins simple que ça en a l’air! Le latin est toujours la langue officielle de l’église catholique romaine!Il existe une version Wikipédia en latin : Wikipedia, libera encyclopaedia. Le latin est donc l’exemple d’une langue dite morte, ressuscitée d’entre les morts et qui s’enrichit. Comment voulez vous qu’une messe (en latin évidemment) soit dite sans que l’officiant puisse demander (en latin) à l’une de ses brebis égarées « Merci d’éteindre votre portable pendant l’office ». Jules César et ses acolytes n’avaient pas de mobiles…SFR, Orange, Bouygues n’existaient pas, comprenez vous? Même si le mot « mobile » existait, ce n’était alors qu’un adjectif pour qualifier le téléphone, qui n’existait pas non plus, ou un objet suspendu au plafond, le plus souvent pour égayer la vie d’un nourrisson, enfin je pense…

Mais revenons au français! Peut être le débat voulait il parler d’une langue en transition? Ou d’une langue menacée? J’entends déjà mes amis professeurs de langues vivantes se révolter devant les « zorreurs » de leurs élèves en langue française. Le langage sms et des messageries instantanées : mdr, lol A2M1….etc, c’est la mort du français ma bonne dame. L’usage croissant de l’anglais, c’est la mort de notre langue chérie et bien aimée. Y a plus de saisons, tout fout le camp! D’après l’UNESCO, 50% des langues vivantes sont en danger. Une langue disparait en moyenne toute les deux semaines.

En France, c’est toutes ces langues qui sont menacées :

  • alsacien
  • breton
  • corse
  • langues d’oïl (à l’exclusion du français)
  • catalan
  • flamand occidental
  • francoprovençal
  • occitan
  • welche

Aucune de ces langues n’a obtenu de statut, ni n’est reconnue par la loi ou la Constitution française. Les associations de défense de ces langues ont donc l’intention de porter plainte pour non assistance à langues et cultures en danger. Véridique! En même temps, il y avait plus de personnes parlant breton en 2004 qu’en 1954!

Revenons cette fois à l’usage de plus en plus systématique de l’anglais, l’anglicisation galopante du français, l’impérialisme linguistique. C’est Robert Phillipson, professeur d’anglais à l’université de Roskilde au Danemark, qui a largement contribué à dénoncer cette hégémonie de langage à travers le monde dès le début des années 90. Cet anglais qui laisse démunis nos séniors (oupss, c’est pas de l’anglais ça, re ouppss : Ce N’est pas de l’anglais) devant les pop up que leur envoie leur PC (Personal Computer). Donc, l’impérialisme linguistique de l’anglais c’est oublier rapidement l’impérialisme linguistique du français! Sans entrer dans l’histoire de la langue française, la colonisation a fortement participé au développement de la francophonie. C’est ignorer également la part du français et du normand (dialecte répertorié dans les langue d’oÏl) dans la langue anglaise. Ainsi la linguiste française Henriette Walter affirme de son côté que plus des deux tiers des mots anglais sont d’origine française, alors que les emprunts du français à l’anglais ne dépassent guère plus de 4 %.

Longtemps langue d’une élite, le français s’inquiète pour sa langue maternelle? L’anglais devient dès le milieu du XXème siècle, langue d’une élite. Bienvenue dans l’ère de la mondialisation, après la tentative d’une union européenne encore non aboutie!

Alors, ce débat? C’est un débat d’élites contre élites?

Moi j’y perds mon latin….

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

 

 

 

orxataa @ 16:21
Enregistré dans Articles
12